Accéder au contenu principal

Sur les rives de l'Imaginaire

"- Que ferait Peter? cria le cœur des garçons affolés.
Et ils enchaînèrent aussitôt:
- Il les regarderait, la tête entre les jambes!
C'est en effet le plus sûr moyen d'affronter des loups, et tous, comme un seul homme, se plièrent en deux et regardèrent entre leurs jambes écartées. La minute suivante fut la plus critique, mais la victoire ne se fit pas attendre. Les garçons marchèrent à reculons sur la meute, dans cette attitude menaçante, et les loups s'enfuirent la queue basse. "

Peter Pan, J-M Barrie



C'est hier que nous avons commencé cette petite merveille. Malgré le temps incertain nous sommes partis pour une petite journée en forêt, à l'un de nos endroits préférés, puisqu'il est pourvu d'un abri (pour dessiner dans les cahiers de nature quand il pleut dixit Isaac) et d'un barbecue (pour manger des saucisses dixit Sohan). Malgré la pluie j'ai réussi à allumer un feu, ce qui n'a pas été une mince affaire, et nous avons profité du déluge pour dévorer quelques chapitres de Peter Pan agrémentés de grillades et de marshmallows. Au bout de quelques heures la fraîcheur de l'air a tout de même eu raison de ma volonté (mais pas de celle des garçons, Sohan avait même enlevé sa veste tant il avait chaud...) et nous avons remballé les affaires.






Puis nous sommes rentrés littéralement en courant, chassés par une pluie devenue vraiment torrentielle. En rentrant c'est devant un thé et une collation bien mérité que nous avons continué à lire car vraiment, il fallait qu'on sache... Wendy était-elle morte? 



L'aventure que nous avons commencé avec ce livre est à nulle autre pareille. Oui, on y retrouve les sirènes, les peaux-rouges, les pirates et tout ce qui fait la magie de l'univers de Peter Pan que nous avons tous connu dans le célèbre dessin animé. Mais dans le livre il y a bien plus. Un humour fin et enlevé que ne laisse pas transparaître l'oeuvre cinématographique. Des personnages vraiment bien plus haut en couleur, empreints d'une passion et d'une violence que ne dénotent absolument pas les héros de Disney.

Peter est un enfant atypique incapable de différencier le jeu de la réalité et dont la vie n'est qu'aventures et mystères. 
"- La Plume, dit-il, va chercher un docteur.
- A vos ordres, chef, répondit La Plume qui partit en se grattant la tête.
Mais il savait que Peter devait être obéi. Aussi revint-il au bout d'un moment coiffé du haut de forme de John et l'air solennel.
- Excusez moi monsieur, dit Peter en allant à sa rencontre, êtes vous médecin?
Ce qui le distinguait des garçons, en pareille occasion, c'est que les autres savaient qu'on faisait semblant, alors que pour lui le jeu et la réalité était tout un. Cela présentait parfois quelques inconvénients, surtout lorsqu'on devait faire semblant d'avoir déjà dîné. "

Le capitaine Jack Crochet, violent et vindicatif, n'hésite pas à donner régulièrement la mort avec son arme favorite, celle qu'il a gagnée grâce au crocodile dont il a, à présent, une peur bleue. 
"Tandis que les pirates passent, Oeil-deBoeuf bouscule malencontreusement son capitaine et froisse sa fraise de dentelle; le crochet part comme une flèche. Bruit de déchirure. Cri (un seul). Du pied, on écarte le corps, et les pirates poursuivent leur chemin. Crochet n'a pas même ôté les cigares de sa bouche."

Et bien sûr il y a le crocodile dont le méchant de l'histoire a si peur, et qui a avalé une montre. Et c'est autour de cela que tourne ce roman: le temps. Le temps qui, en s’égrenant dans l'estomac du reptile, sauve le capitaine crochet. Le temps qui lui, fait si peur à Peter Pan, car bien sûr il refuse de grandir et n'autorise pas les garçons perdus à le faire: " Dès qu'ils semblent avoir grandis -ce qui est contraire au règlement-  Peter les supprime". 
Ce temps aussi qui n'a pas de prise sur les personnages peuplant l'île de l'Imaginaire:
"Question ardue, car il est impossible d'évaluer le temps de l'Imaginaire, qui se calcule en lunes et en soleils innombrables."

Et ce livre nous le lisons, les garçons et moi, comme un plaidoyer sur le temps de l'enfance. Ce temps que chaque adulte peut retrouver avec ce roman, et ce temps qu'on semble si souvent voler à nos propres enfants. Laissons les se délecter sur les rivages de l'Imaginaire, laissons leur se raconter des histoires et vivre ce temps de l'enfance sans perturbations. Éteindre nos écrans en faveur des pots de peinture, des cabanes en couvertures dans le salon et des cacao fumants devant la lecture d'une aventure merveilleuse. Retrouver ma propre enfance et comprendre qu'il me faut plus que jamais laisser ce temps à mes enfants, voilà le beau cadeau de Mr Barrie avec son roman. 


Commentaires

  1. Cela donne très envie de lire ce livre à mes enfants (bon plutôt pour le grand 8 ans car ma fille a 4 ans mais elle écoute avec attention les lectures offertes et pose souvent des questions).
    Oui laisser le temps de l'enfance, c'est pour moi la raison principale de notre ief!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. entièrement d'accord, c'est notre raison principale pour l'ief aussi!!

      Supprimer
  2. Bonjour, que deviens-tu ? sans nouvelles sur Ig et par ici, je me demande comment se déroule l'Ief pour vous cette année et comment va la vie qui va .... Au plaisir d'avoir des nouvelles !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Notre programme 2017/2018

Alors je préfère vous prévenir tout de suite, cet article va être un peu long! Mais je souhaitais vraiment partager ma programmation, en espérant que cela pourra inspirer, questionner et ouvrir à la discussion. Cela fait maintenant un an que nous pratiquons la pédagogie Charlotte Mason à la maison et je dois dire que cela a été une belle réussite! Les enfants apprécient vraiment la lecture de tous ces livres, Isaac a bien compris le principe de la narration et nous avons appris énormément de choses en finalement assez peu de temps. Le format de cours, avec seulement une vingtaine de minutes par sujet, permet aux enfants une grande concentration et un travail de qualité. Nous alternons les matières "demandeuses", comme les mathématiques et la lecture, avec celles qui sont plus "détendues" (notamment tout ce qui concerne les lectures de living-books). Avec cette manière de faire, les enfants sont maintenant capables de travailler trois heures durant le matin avec gr…

L’étude de la nature

“We were all meant to be naturalists, each in his degree, and it is inexcusable to live in a world so full of the marvels of plant and animal life and to care for none of these things.” "Nous sommes tous destinés à devenir des naturalistes, chacun à notre niveau, et il est inexcusable de vivre dans un monde empli des merveilles que sont les plantes et les animaux et de ne pas s'en préoccuper".  Charlotte Mason, Home Education Vol 1. Ch2: Out-Of-Door Life For The Children p.61
L'étude de la nature est un élément incontournable de la pédagogie Charlotte Mason. Voilà maintenant deux ans que nous l'avons implémentée dans notre quotidien et je me suis donc dit que c'était un bon moment pour partager ici ce que nous en retirons. Mais d'abord un peu de théorie; c'est quoi l'étude de la nature dans la pédagogie Charlotte Mason? C'est tout simplement le fait d'observer les phénomènes naturels, se poser des questions et prendre des notes de tout ce chem…